Des piafs à la tête dure comme caillou

Des piafs à la tête dure comme caillou
Des piafs à la tête dure comme caillou



« J'étais sur la plage et je me suis mise à rêver sur un caillou. J'y ai vu un animal. J'ai ensuite essayé de le reproduire ». Ainsi sont nés les piafs de Sylvie Jouffreau. Ses oiseaux au corps de galets sont disséminés sur une toile et semblent en effet piaffer. On les entendrait presque tant leur côté sympathique et rafraîchissant interpelle l'esprit. L'artiste les a déclinés dans une trentaine d'œuvres pour le moment. Mais il ne lui en reste aujourd'hui qu'une dizaine, car beaucoup de ses amis en visite chez elle lui achètent un petit piaf et repartent avec sous le coude.

Un succès en catimini qui donne envie à Sylvie Jouffreau d'aller plus loin et d'exposer. Elle a d'ailleurs déjà commencé à le faire sur Internet. Avec un site au nom aussi accrocheur que « J'ai épousé une artiste » (nom déposé), elle dévoile les différentes palettes de sa création, née au départ pour redécorer sa maison et de l'habiller avec ses propres toiles. On découvre des tableaux réalisés en acryliques, en collage, en fusain, en sanguine ou avec des matériaux de récupération, tantôt de style figuratif tantôt de style abstrait.

L'inspiration est libre mais certains thèmes comme les autruches ou les reflets des bateaux s'inscrivent eux aussi dans une série. Et la production grandit de jour en jour, car Sylvie ne sort jamais sans son calepin sur lequel elle griffonne toutes ses idées pour les réaliser plus tard.

http://www.jaiepouseuneartiste.com



(Source Sud Ouest )  
 

En savoir plus : Voir L'article en ligne